Élection partielle au Québec – Dernier jour de campagne dans Bonaventure

Élection partielle au Québec – Dernier jour de campagne dans Bonaventure

Les candidats à l’élection complémentaire dans la circonscription provinciale de Bonaventure disposent de quelques heures encore avant le scrutin de lundi pour séduire les électeurs.

Plus de 12 % des quelque 29 000 électeurs de la circonscription ont déjà voté par anticipation.

Les six candidats espèrent remporter le siège laissé vacant par la ministre Nathalie Normandeau, qui a donné le 6 septembre dernier sa démission.

Le candidat du PLQ et maire de Saint-Elzéar, Damien Arsenault, espère maintenir la circonscription au long passé rouge dans le giron libéral. Il bénéficiera lundi de la visite du premier ministre Jean Charest.

Le Parti québécois pense qu’il est possible à son candidat, le sociologue et enseignant Sylvain Roy, de ravir le comté, en misant sur l’insatisfaction de la population à l’endroit de Jean Charest et de sa gestion du dossier de la construction.

La chef du PQ, Pauline Marois, est de nouveau dans Bonaventure dimanche pour faire campagne avec son candidat.

« Nous pensons que l’énergie doit être mobilisée pour faire élire Sylvain Roy. » — Pauline Marois

Les candidats libéral et péquiste s’opposent aussi à l’adéquiste Georges Painchaud, à la candidate de Québec Solidaire Patricia Chartier, connue en tant qu’attachée politique du député néo-démocrate de Gaspésie-Les Îles.

Un indépendant, Martin Zibeau, s’est aussi lancé dans la course.

Lundi dernier, le candidat du Parti vert, Jean Cloutier, a donné son appui au Parti québécois, indiquant que le parti de Pauline Marois était sans aucun doute le plus proche de ses valeurs.

Les électeurs testeront lundi un nouveau bulletin de vote sur lequel apparaît pour la première fois la photographie des candidats.

Le Directeur général des élections a expliqué que l’initiative visait à faciliter la participation au vote, notamment des personnes âgées, handicapées ou analphabètes.

L’expérience sera évaluée par un sondage, lundi, et un rapport sera rédigé. Si elle s’avère concluante, la Loi électorale pourrait être modifiée pour appliquer la mesure aux autres élections.

Filed Under: Actualité

Tags:

About the Author:

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.


× 2 = quatre