Certains secteurs du N.-B. pourraient retrouver l’électricité après le Nouvel An

Certains secteurs du N.-B. pourraient retrouver l’électricité après le Nouvel An


Selon le président d’Énergie Nouveau-Brunswick, Gaétan Thomas, la majorité des résidences retrouveront le courant d’ici mardi prochain, mais certains abonnés pourraient passer le Nouvel An sans électricité. 


Gaétan Thomas a expliqué en point de presse, samedi après-midi, que certains secteurs étaient difficiles d’accès, et que des motoneiges devaient parfois être utilisées pour se rendre sur les lieux des réparations. 


Par ailleurs, Environnement Canada prévoit une nouvelle tempête, dimanche, qui devrait notamment frapper la région de St-Stephen et de Rothesay, où se trouve le plus grand nombre de clients privés de courant. 


Le président d’Énergie Nouveau-Brunswick prévient que ces conditions météorologiques pourraient nuire aux efforts visant à rétablir l’électricité, et ralentir considérablement le travail. 


Des équipes supplémentaires en provenance du Québec arriveront en renfort, dimanche, pour aider celles qui sont déjà à pied d’oeuvre. 


Gaétan Thomas affirme également que tout client ayant été privé de courant pendant plus de 7 jours sera contacté.


Au Nouveau-Brunswick, moins de 12 000 personnes sont sans électricité, samedi après-midi, alors qu’ils étaient près de 20 000 vendredi matin.


La majorité des pannes toujours non réparées sont dans la région de Saint-Jean, ainsi qu’à St-Stephen, dans le sud-ouest de la province.


Près de 200 équipes d’Énergie Nouveau-Brunswick et d’ailleurs aux Maritimes travaillent à rétablir le courant.


Selon la porte-parole d’Énergie NB, Kathleen Duguay, le travail des monteurs de lignes et des élagueurs est compliqué en raison de l’accès difficile aux différents sites.


« Il y a beaucoup d’arbres sur les lignes. Il y a des endroits qui sont difficiles à aller. Il faut prendre des motoneiges. Puis ce n’est pas facile parce qu’il y a des endroits où les fils sont cassés et c’est plutôt dans le bois, donc ce n’est pas facile de s’y rendre. Aussi, il y a des routes où les arbres sont à travers le chemin. Ça fait qu’il faut nettoyer ça avant que nos camions puissent se rendre à l’endroit même où ils doivent faire les réparations », ajoute-t-elle.


Les monteurs de lignes d’Énergie Nouveau-Brunswick sont appuyés par des confrères de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard, ainsi que des émondeurs et des entrepreneurs.

Filed Under: Actualité

About the Author:

FluxComments (0)

Trackback URL

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.

*


1 × = un